Météo « moustiques »

22.04.2024 à 28.04.2024

Situation semaine précédente :

Le niveau des populations de moustiques adultes ruraux a globalement augmenté au niveau des milieux naturels. La baisse des températures et les vents de terre ont défavorisé le déplacement vers les zones urbanisées et l’agressivité des femelles résiduelles de moustiques ruraux qui avaient émergé ces dernières semaines (dernières éclosions larvaires de la fin mars). Le ressenti de nuisance résiduelle est resté assez faible nonobstant quelques situations isolées.

Près de 270 hectares de zones humides ont été traitées suite à des irrigations et quelques traitements de reprise, majoritairement par voie terrestre. A cette date, l’année 2024 est une des années les plus hautes sur le plan des superficies traitées hors agglomération avec 11 700 hectares soit 2.3 fois plus.

Un des traits du climat méditerranée est son irrégularité et ces mises en eau pour le moins exceptionnelles ne préfigurent pas le reste de la saison.

On voit apparaître progressivement des larves de moustiques urbains dans quelques gîtes larvaires.

Prévisions pour la semaine du 22 avril :

Pas de nouveau risque de nuisance à court terme.
L’activité de démoustication concerne plus particulièrement les secteurs irrigués, mais un nouvel épisode marin pourrait survenir en toute fin de semaine.

Situation par département :

Cartes de risque de nuisance à venir disponibles pour chaque département.

Bouches-du-Rhône : Les marais temporaires s’assèchent sous l’influence du Mistral avec des températures qui devraient rester basses jusqu’à la fin de la semaine (17 ° max). Pas de risque de nuisance particulier. Retour a priori des vents de sud à partir de samedi 27 avril.

 

Gard : Le vent du nord fort et les températures basses pour la saison ont permis de limiter la circulation des moustiques des marais vers les agglomérations. Cette situation devrait perdurer quelques jours encore. Il est possible qu’en fin de semaine leur présence se fasse à nouveau sentir sur le littoral. A ce jour, bien que discrets, ils sont toujours présents ici et là, dans la végétation abritée. Le mauvais temps est de retour le WE prochain jusqu’au 1er mai avec du vent d’est, une mer houleuse et peut-être de la pluie.

Hérault Est / Hérault Ouest : En fonction des conditions météorologiques et du moment de la journée, il est possible que la situation reste piquante par endroits, même si la baisse des températures et le vent du nord soutenu atténuent cette présence inhabituelle de moustiques ruraux. Les communes périphériques aux zones irriguées pourront toujours être sujettes à une nuisance résiduelle. A ce jour, des mises en eau artificielles sont en cours dans les prairies de fauche. Elles génèrent quotidiennement l’apparition de larves d’Aedes caspius sur plusieurs hectares de gîtes larvaires. Néanmoins, dans les espaces naturels, on peut observer progressivement une diminution des populations de moustiques Aedes detritus et Aedes caspius.

Aude : La présence résiduelle des moustiques ruraux a augmenté sur le littoral suite aux évènements majeurs survenus en mars, bien maîtrisés par les traitements et un contrôle assidu sur des centaines d’hectares cumulés. Se mélangent plusieurs générations d’Aedes spp. Les conditions météorologiques ventées et fraîches ont limité l’agressivité et le déplacement des moustiques adultes cantonnés essentiellement dans les gîtes de repos. Des risques de nuisances résiduelles pourraient survenir à la tombée du vent selon les températures, a priori en fin de semaine. Côté irrigations, les mises en eau se poursuivent et requièrent des interventions larvicides.

Pyrénées-OrientalesLes moustiques ruraux observés précédemment dans les communes situées en périphérie des zones humides sont toujours présents mais eu égard aux conditions qui leur sont défavorables, ils sont plutôt discrets et cantonnés dans les zones de repos abritées. La Tramontane devrait néanmoins baisser d’intensité en fin de semaine pour laisser place aux vents marins.

Météo "moustiques"   22/04/2024 - 28/04/2024