Cartographie écologique

Démoustiquer, c'est d'abord observer

Connaître les différents lieux de prolifération des moustiques est le préalable indispensable aux actions de démoustication. Pour cela, l'EID-Med s'est dotée d'un outil indispensable à la stratégie de traitement antilarvaire : la cartographie écologique. Cette cartographie, élaborée à une échelle très fine sur l'ensemble de la zone d'action, et dont la méthodologie et la typologie pour les milieux naturels et urbains ont été définies par l’EID Méditerranée depuis les années 60, est un outil indispensable, garant du savoir-faire de l’établissement. Elle a pour objectif d’identifier, de caractériser et de cartographier les habitats larvaires à moustiques.

En milieu naturel, elle est basée sur les corrélations entre la végétation et les espèces de moustiques incriminées. Lorsque ces milieux sont inondés, après des pluies, des entrées marines, des remontées de nappes, des irrigations ou des mises en eau de terrains de chasse, les oeufs éclosent et donnent des larves.

En milieu urbain, les gîtes à moustiques sur la voie publique sont également recensés et répertoriés sur des cartes en fonction de leur nature: fosses d'aisances, bassins, vides sanitaires, bouches d'égouts, puits, chaque gîte étant représenté par un symbole et une couleur.

Cette cartographie permet l’extrapolation et la définition des zones de fonctionnement probable. C'est un outil dynamique, réactualisé en fonction des réalités topographiques et végétales, qui permet ainsi d’effectuer une prospection de qualité et de décider de contours de traitements précis.

 

 

Consiel Général des Pyrénées OrientalesConseil Général de l'AudeDépartement de l'HéraultConseil Général du GardConseil Général des Bouches du RhôneConseil Général du Var