Actualités

01 Décembre 2016
Moustique tigre

« Moustique tigre » - C'est la diapause…

… Mais cela n’exclut ni la vigilance ni les bons gestes. En cette fin d’automne, comme chaque année, les œufs de « moustiques tigres » sont en diapause. (hibernation), sous le double effet de la photopériode (rapport entre la longueur du jour et celle de la nuit) et des températures, plus froides. Ils commenceront à éclore une fois l’hiver passé, dès les beaux jours (à partir d’avril / mai). Pourtant, on peut contribuer à l’éviter. Explications.

Curer, ranger, protéger…

Pour éviter les futures nuisances, la meilleure solution est encore d’éviter que les « moustiques tigres » ne s’installent.
Ainsi, en cette période hivernale, il est préconisé de curer / ranger / protéger tous les objets pouvant faire office de gîte larvaire, afin d’éviter que les œufs n’éclosent d’ici quelques mois. Les lieux de ponte peuvent être :

  • des seaux, des vases, des soucoupes.
  • des fûts et des citernes.
  • des gouttières.
  • des pneus, des boîtes de conserve et tous petits réceptacles d’eaux pluviales ou domestiques à découvert…

En grande partie, chez soi

Les lieux de ponte du « moustique tigre » (Aedes albopictus) sont, en grande partie, fabriqués par l’Homme. Ils se trouvent souvent au sein des domiciles privés (terrasses, cours, jardins…).
Il est impossible, pour l'EID et plus généralement, pour la puissance publique, de les recenser tous, d’autant que beaucoup sont temporaires, aléatoires ou difficiles d’accès (juridiquement et/ou techniquement). C'est pourquoi ce sont les habitants qui doivent procéder chez eux à ces gestes de prévention.

www.moustiquetigre.org