Actualités

27 Octobre 2016
Opérationnel

Moustiques « traditionnels » - 2016, année (pas complètement) sèche

Année 2016, année sèche ? Pas tout à fait : même si les conditions météo ont été clémentes, pour qui n’aime pas l’eau, plusieurs épisodes d’intempéries et/ou d’entrées maritimes ont causé des mises en eau favorables à l’éclosion des œufs de moustiques nuisibles pour l’Homme. Cela a été le cas dans la période récente, à la mi-septembre, avec une séquence qui a justifié le traitement de près de 6 000 hectares de zones humides, en deux temps. Puis postérieurement aux pluies et coups de mer du 12 octobre et à la période maussade qui a suivi, plus de 5 000 hectares ont été à nouveau traités, portant le cumul annuel à 30 000 hectares, ce qui représente une année « basse » par rapport aux dix exercices précédents. À noter qu’en septembre et octobre, plus de 10 000 gîtes larvaires urbains ont également été traités dans l’espace public, aux mêmes périodes et pour les mêmes raisons.

Bilans et tableaux de bord pour les six dernières semaines, du 12 septembre au 23 octobre