Actualités

06 Septembre 2016
Littoral

Littoral - Quand glisse et nature se rencontrent

Dans le cadre du projet « N2Glisse », porté par l'Agence des aires marines protégées et coordonné par le pôle Littoral de l'EID Méditerranée, en partenanriat avec le CEN/Pôle relais-lagunes méditerranéennes, et du projet européen LIFE+ ENVOLL, une rencontre régionale à destination des pratiquants de sports de glisse, des gestionnaires d'espaces naturels du littoral et des institutionnels est organisée le 7 novembre prochain, dans les locaux de la Région Occitanie, à Montpellier.

Activités respectueuses du patrimoine

Les sports de glisse sont en constante évolution, sur cet espace très prisé qu'est le littoral, en termes de nombre de pratiquants comme en termes de nouveautés technologiques. En effet, les plages sableuses du littoral méditerranéen français, exposées à des vents forts et réguliers, font le bonheur des sportifs qui pratiquent en mer ou sur les lagunes. Et ces mêmes espaces concentrent aussi une richesse patrimoniale très importante, qu’il s’agisse d’espèces d’oiseaux migrateurs, d’habitats naturels singuliers ou d’espèces végétales. Ils sont les éléments constitutifs des paysages naturels de la côte bordant le Golfe du Lion.

Sensibiliser et échanger

Ainsi, l'objectif de cette rencontre régionale, initiée pour la première fois, est double :

  • sensibiliser les pratiquants de sports de glisse aux enjeux des oiseaux du littoral, aux incidences potentielles de leurs activités sur l’environnement et aux initiatives existantes, pour un partage de l’espace cohérent et concerté et une pratique durable.
  • échanger sur les besoins et les contraintes de chacun, pratiquants de sports de glisse et gestionnaires d'espaces naturels, afin d'organiser au mieux les activités de glisse de manière durable, en prenant en compte l'équilibre écologique des milieux.
Le bois flotté se valorise

La valorisation du bois amené par les fleuves et les courants littoraux sur les plages du Languedoc-Roussillon a justifié la mise en œuvre par le pôle Littoral de l’EID Méditerranée d’un projet d’étude, en partenariat avec la Région Occitanie, l'ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et les conseils départementaux de l'Hérault et des Pyrénées-Orientales. Quatre actions sont principalement projetées :

  • le suivi des volumes de bois flottés déposés lors d’épisodes de tempêtes et de crues.
  • l’élaboration d'un guide des bonnes pratiques, à destination des collectivités territoriales.
  • la réalisation d'outils de communication à destination des usagers et à disposition des collectivités.
  • la mise en place de deux chantiers expérimentaux, avec une valorisation du bois flotté en paillage.

Actuellement, les tâches consistent à préparer les chantiers sur deux communes témoins, dans l’Hérault et les Pyrénées-Orientales, et  à réaliser des analyses de salinité. D’une durée de deux ans, ce projet est cofinancé par les cinq partenaires susmentionnés.