Actualités

02 Juin 2016
Moustique tigre

« Moustique tigre » - Stands et réunions tous azimuts

La campagne 2016 a plus que commencé. De nombreuses réunions ont déjà eu lieu ou sont programmées, en direction de responsables de collectivités, et publiques, directement à l’intention des populations. Des stands informatifs sont également organisés sur toutes sortes de manifestations (salons, expos, marchés, etc). Autant de rendez-vous recherchés par l’EID Méditerranée, en lien avec les communes, partenaires incontournables et privilégiés, afin de sensibiliser un maximum de personnes. Un effort s’apparentant à une course de fond : d’abord parce que la saison dure près de six mois, ensuite parce que l’adaptation des comportements requiert du temps.

Hérault

Dans l’Hérault, de nombreuses manifestations, fêtes et marchés sont ouvertes à des stands de l’EID Méditerranée (agence de Fréjorgues) : en avril et mai, à Saint-Brès (« Le printemps sous les arbres »), Saint-Jean-de-Védas (« Fleurs de vie », avec la participation du célèbre biologiste et agriculteur Pierre Rabhi), Mauguio, Pérols, Vendargues… et une kyrielle de réunions publiques, à Combaillaux, Carnon, Saint-Georges-d’Orques, Clapiers, Candillargues, Villeneuve-lès-Maguelone, Lunel, Vailhauquès, Saint-Mathieu-de-Tréviers, Saint-Clément-de-Rivière, Vendargues… Et, en juin, à Lattes, Boisseron, Juvignac, Palavas, Restinclières, Claret, Baillargues, Balaruc-le-Vieux, Castries, Pignan, La Grande-Motte (voir agenda)...

Pyrénées-Orientales et Aude

Autre département où l’EID-Med (agence de Canet) s’active beaucoup : celui des Pyrénées-Orientales. Ainsi, des réunions publiques ont lieu dans une dizaine de quartiers de Perpignan, jusqu’à début juin, ainsi qu’à Alenya, le 9 juin, et à Canohès, le 16 juin, suivie d’une représentation au marché le lendemain. Participation à des manifestations, aussi : fête de la nature, à Perpignan, le 23 mai, fête de l’étang, à Saint-Nazaire, le 5 juin (où l’EID-Med a ses habitudes depuis une dizaine d’années), marché bio de Saint-André, le 12 juin. Et ce n’est pas fini… Dans l’Aude, département pour le moment le moins touché par le « moustique tigre », des initiatives comparables devraient être prises après une réunion d’information et de calage auprès des élus et responsables de services des communes, le 10 juin.

Gard et Bouches-du-Rhône

Idem dans le Gard où, après une première réunion publique auprès de l’Agglomération d’Alès (il y en aura trois autres), l’agence EID de Montcalm a participé aux « Journées méditerranéennes des saveurs », organisées par la Ville de Nîmes, le week-end du 28 mai, entre gare et arènes. L’EID-Med y a tenu un stand, pour la seconde année consécutive. En 2015, une forte affluence y avait été enregistrée, ainsi qu’un grand intérêt du public pour les moustiques, la démoustication et la prévention. Mêmes constats en 2016. Un peu plus à l’est, dans les Bouches-du-Rhône, on peut citer la participation de l’EID (agence de Saint-Chamas) à la Semaine européenne du développement durable, début juin, avec des expositions et des actions de sensibilisation auprès des scolaires, à Marignane et Châteauneuf- les-Martigues, et plusieurs réunions publiques, entre fin avril et fin mai, à Martigues, Le Tolonet et La Ciotat, notamment. Ainsi que des formations dédiées aux directeurs de services (techniques, environnement, etc) d’une dizaine de communes ayant répondu parmi les 22 de la zone d’action « démoustication » dans les B-d-R.