Actualités

21 Mars 2016
EID Méditerranée

Médias - Les moustiques ont bonne presse

Pour la seconde année consécutive, une analyse média a été réalisée par Map Institut, filiale de L’Argus de la presse, prestataire de l’EID Méditerranée pour la veille de presse écrite. L’Argus diffuse chaque jour des coupures issues de la quasi-totalité de la presse : spécialisée, professionnelle et généraliste, quotidienne et périodique, nationale et régionale, traitant de thèmes en rapport, selon plusieurs mots-clés définis au préalable (*).

« Midi Libre » en tête

Majoritairement représentée par la presse régionale, la presse généraliste est en tête des supports mobilisés : 76 % des parutions (idem qu’en 2014). Et parmi tous les titres consultés, c’est Midi Libre qui arrive premier pour le nombre de retombées (63), devant Le Dauphiné libéré (53), La Dépêche du Midi (32), L’Indépendant (32), l’AFP mondiales (31) et France Antilles (31). En cumulant les retombées de toute la presse régionale en L-R, on arrive à la somme conséquente de 122 et même à 180 si on ajoute La Dépêche (plutôt en Midi-Pyrénées) et La Provence (plutôt en PACA). C’est une évolution par rapport à 2014, où le top revenait à France Antilles (181 retombées) suivi par l’AFP (82) et par France Guyane (62). Un podium s’expliquant à l’époque par l’épidémie de chikungunya qui sévissait outre-Atlantique. Midi Libre ne culminait alors qu’à 48 retombées et L’Indépendant à 21.

Languedoc-Roussillon troisième mais haut

Côté audience, la population française est toujours aussi mobilisée autour des maladies transmises par les moustiques puisque 87,5 % des 15 ans et plus (45 millions de Français) ont eu au moins une occasion de lire une retombée sur ce sujet, soit à peu près le même score qu’en 2014 (89 %). Et comme en 2014, c’est le quotidien Aujourd’hui qui est parmi les principaux apports d’audience (12 % contre 16,5 % en 2014), nettement précédé cette année par le périodique TV Magazine (32 % : une sorte de record). Toutes les régions sont largement impactées, la palme revenant à la Bretagne (94,5 %), immédiatement suivie par l’Alsace (le « tigre » strasbourgeois), le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées (92, 91,5 et 90 %). Les autres régions obtiennent aussi un score élevé, la dernière dépassant les 75 %.

L’EID-Med en progression

En résumé, les grandes tendances de 2015 sont plutôt positives pour l’EID Méditerranée, puisque sur 1 121 parutions, l’établissement se trouve cité dans plus de 215 articles, soit 14 % du volume global (contre 175 et 11 % l’an dernier). Progression sensible donc. Par ailleurs, les mots qui arrivent au sommet du hit-parade sont cette année « chikungunya », cité dans plus de 53 % des articles, et « moustique tigre » (plus de 55 %), En 2014, c’étaient les mots « épidémie » (44 %) et déjà (ou encore) « moustique tigre » (49 %) qui défrayaient la chronique. S’agissant des titres des articles, ce sont « moustique » et « tigre » qui dominent largement, en termes de récurrence, la dengue et le chik étant un peu en retrait mais pas loin l’un de l’autre et le Zika apparaissant déjà… (en 2014, c’étaient « moustique » et « chikungunya » qui crevaient l’écran : toujours l’épidémie de chik aux Antilles).

 (*) Moustiques - Démoustication - Dengue ou Grippe tropicale - Chikungunya - Paludisme - Virus West Nile ou du Nil occidental.