Actualités

03 Novembre 2015
Littoral

Littoral - Sur tous les fronts… de mer

Le pôle Littoral de l’EID Méditerranée a développé dans la période récente des actions variées, entre mer et arrière-plages : restaurations douces, revégétalisation, anti-ensablement, recyclage des bois flottés et gestion durable des activités de glisse sur les plages, entre autres.

Convention EID-Med / CD Hérault

La restitution du suivi 2014 - 2015 de la convention entre l’EID Méditerranée et le Département de l’Hérault a eu lieu le 9 octobre dernier. Ce partenariat, qui s’articule autour de la protection et de la mise en valeur des plages héraultaises, permet l’entretien des ouvrages de restaurations douces, le relevé d’observations de terrain lors des tempêtes, un suivi photographique aérien et l’organisation de campagnes de levés topo-bathymétriques débouchant sur une vision exhaustive de l’évolution du littoral héraultais, commune par commune.

Revégétalisation

L’opération de revégétalisation menée l’automne dernier sur le cordon dunaire des Cabanes de Fleury (11) a fait l’objet d’un suivi destiné à évaluer le taux de survie des plantations. Les résultats sont plus que satisfaisants : la végétation a bien repris (voir photo). Ces résultats permettent, en outre, de dégager des tendances pour les taux de réussite par espèces et par habitats dunaires.

Anti-ensablement

Le pôle Littoral de l’EID-Med a conçu et réalisé un ouvrage anti-ensablement en pieux sur la plage des Chalets, à Gruissan (11). Objectif : expérimenter cette technique sur environ 80 mètres linéaires, afin d’éviter l’ensablement de la promenade de front de mer, très fréquentée. Ainsi, 1 200 pieux en châtaignier ont été installés, répartis sur trois lignes parallèles à la promenade. 

N2 Glisse

Le projet « N2 Glisse », coordonné par l’Agence des aires marines protégées, en partenariat avec l’EID Méditerranée, et suivi par le Pôle-relais lagunes en L-R, vise à analyser les interactions entre sports de glisse et espaces naturels et à proposer un partage durable de ces activités sur le littoral du Languedoc-Roussillon et en Camargue. Une première phase, réalisée au second semestre 2014, a permis de consolider des partenariats, d’amorcer un travail de synthèse bibliographique et d’observation des tendances concernant la pratique dans l’Hérault et le Gard. Les informations collectées et la dynamique établie autour du projet seront mises à profit dans la deuxième phase du projet, qui vient de démarrer. Lancement de groupes de travail, élaboration d’un diagnostic territorial et construction d’outils de sensibilisation seront les principales actions mises en œuvre.

Bois flottés

Les bois flottés ont eu droit de cité au « Parlement de la mer », dans le cadre de son assemblée du 14 octobre dernier. Le pôle Littoral de l’EID Méditerranée a été invité à participer au groupe de travail  sur la création de filières de valorisation des déchets issus de la mer. À cette occasion, Hugues Heurtefeux et Delphine Boulet ont présenté le projet de mise en place d’outils de gestion durable des bois flottés en Languedoc-Roussillon, dans une logique d’économie circulaire (*). Ce projet, financé en partie par la Région Languedoc-Roussillon et les Départements côtiers, comprend trois volets : diagnostic, suivi et expérimentation. Il doit permettre d’apporter aux collectivités des éléments de réponse, méthodologiques et pratiques.

(*) L’économie circulaire inclue la notion de recyclage et de réutilisation des objets et services entre personnes, par opposition à l'économie du gaspillage.