Actualités

08 Juin 2015
EID Méditerranée

Le Docteur Jean Cousserans n’est plus

Même si ceux qui l’ont contacté ou côtoyé, ces tout derniers temps, le savaient très affaibli - et encore le président sortant de l’EID Méditerranée, Christian Jean, et le directeur général, Didier Amadou, qui étaient allés le visiter le 12 mai dernier à Perpignan - personne n’osait imaginer que l’issue puisse être aussi rapide. C’est donc avec stupeur et une très grande peine que tous les agents de l’EID Méditerranée ont appris, le 13 mai, le décès de celui qui était un père pour l’établissement. Non pas de ces pères... paternalistes, mais un accompagnateur éclairé et bienveillant, pour les plus anciens comme pour les plus jeunes.

Homme de passion

L’EID-Med et les diptères qui en ont motivé la création - et, en fait, l’objectif d’un développement au service de toute une région - étaient au cœur de ses préoccupations et de ses passions, voire au cœur de sa vie. Christian Jean relatait, après son ultime entrevue, le souci que lui avait exprimé le Docteur Cousserans, à quelques heures de sa disparition, lucide jusqu’au bout de son chemin, que l’EID-Med maîtrise les nouveaux défis qui se déclarent à elle, particulièrement durant la saison à venir.

Une longue histoire commune avec l’EID Méditerranée

Directeur de l’établissement de 1965 à 1991, année de son départ à la retraite, respectant le règlement interne selon lequel 65 ans était l’« âge plafond », il n’avait pas résolu de quitter aussi brutalement vingt-six ans de cette seconde vie professionnelle (il venait de l’Armée, au sein de laquelle il exerça sur différents théâtres, beaucoup en Afrique, en rapport direct avec sa compétence de médecin). Ça tombait bien : c’était également l’avis du président d’alors, Gérard Saumade, de Christian Jean et de beaucoup de monde, au conseil d’administration comme dans les rangs du personnel. Alors, il continua à prodiguer de très utiles conseils, à contribuer à la formation des nouveaux arrivés, à faire profiter l’EID-Med de ses relations et réseaux scientifiques, à la représenter dans des colloques et congrès et à reconstituer son conseil scientifique et technique, dont il fut jusqu’à aujourd’hui le secrétaire, véritable cheville ouvrière, avec son indissociable complice, le professeur Rioux, qui l’avait précédé dans ses fonctions dès l’origine de l’établissement.

Recueillement

L’heure est au recueillement et au souvenir, après la perte d’un ami précieux. Le président, les administrateurs et les agents de l’EID Méditerranée expriment à sa compagne, Françoise, à sa fille, Christine, à ses petits-enfants et à toute leur famille, toute leur compassion et leur affection. Adieu et merci Docteur !

L’hommage rendu au Dr Jean Cousserans par Christian Jean, président de l'EID Méditerranée, à l’issue de la cérémonie des obsèques, le 16 mai à Saint-Paul-de-Fenouillet (66), est lisible ici.