Actualités

27 Avril 2015
Indigo

N° indigo de l’EID-Med - Les records commencent à tomber

On sait déjà qu’avril 2015 sera de nouveau un mois record, depuis onze ans que le « numéro indigo » existe. On en était, au 26, soit à cinq jours de la fin du mois, à un cumul de 186 appels, explosant le précédent record, pour un mois d’avril complet, établi en 2010 à 117 appels « seulement » (56 l’an dernier, qui s’est fini comme on sait…).

Pic et pique...

Ce mois-ci, on a enregistré un premier pic le 8 avril (15 appels), puis idem durant toute la semaine du 13 avril : 17 le 13, 18 le 14, 22 le 15, et encore 13 le 16 et 12 le 17. Puis, après une relative accalmie, la fin de semaine dernière a encore été prolifique (un nouveau pic le 23 avril, à 20 appels). Parmi tous ces appels, principalement concentrés, comme d’habitude, sur le secteur de l’agence de Fréjorgues (71 % du total), ainsi qu’une vingtaine de signalements – un peu plus nombreux qu’à l’accoutumée, donc – issus des secteurs de Sauvian et de Canet, une émergence significative est provenue de la ville de Sète (45 appels), dont la quasi-totalité des sollicitations est due à des échappées d’Aedes detritus. Une information de la commune a été faite par le chef de l’agence EID de Montpellier-Sète, René Auguste, qui a été interrogé, également, par la rédaction locale du « Midi Libre ».

Le « tigre » interpelle

À noter le niveau élevé d’appels (une quarantaine, soit environ un quart du total), particulièrement à Montpellier et alentour, consistant à demander de l’information à propos du « moustique tigre », qui a laissé un souvenir mauvais et marquant l’an dernier. Une vigilance dont on peut se réjouir (il faut croire que chez ces « appelants », les conseils préventifs seront bien intégrés), en même temps que ces sollicitations traduisent une réel concernement au sein de la population.