Actualités

13 Avril 2015
Moustique tigre

Albopictus revient à lui

La première femelle de « moustique tigre » (Aedes albopictus) de la saison a émergé vendredi dernier, au laboratoire de confinement de l’EID-Med, après avoir été prélevée sur le terrain, à Montpellier, la veille. Mais pas de panique, il s’agit d’un « outsider », qui a eu le privilège d’un développement accéléré dans les conditions semi-tropicales d’une serre, chez un particulier. La majeure partie de la population de « moustiques tigres » se développe, elle, dans des gîtes en extérieur et se trouve actuellement à divers stades larvaires (de 1 à 3), conformément aux prévisions. C’est donc le bon moment pour faire en sorte d’« être sec », en quelque sorte.