Actualités

17 Avril 2015
EID Méditerranée

Échanges - Escapade catalane

Didier Moulis, directeur technique de l’EID Méditerranée, Jean-Claude Mouret et André Palau, chefs des agences de Narbonne (11) et de Canet (66), sont allés, mercredi 6 avril dernier, à la rencontre d’une délégation du CODE (service de démoustication dans le delta de l’Ebre), conduite par son directeur, Raùl Escosa, et de l’équipe du service de contrôle des moustiques d’Empuriabrava, dirigée par Eduard Marques, dans les locaux de ce dernier, juste de l’autre côté de la frontière franco-espagnole, pour une de ces réunions de proximité permettant de concrétiser échanges et coopérations relatifs à des préoccupations communes.

Eduard Marquez, à côté d’A. Palau, et Raùl Escosa, à dr.

Edouard Marquez, à côté d'A. Palau, et Raùl Escosa, à dr.

À cheval sur la frontière

Sans surprise, le « moustique tigre » a été le plat de résistance de la rencontre. De plus en plus présent, depuis trois ans, en Languedoc-Roussillon, il traîne sa trompe, également, depuis une dizaine d’années, dans la région de Barcelone. Remontant vers le nord, via l’autoroute (par transport passif), il se trouve implanté dans plusieurs territoires du secteur de Girona depuis 2006 (d’ailleurs, les « tigres » qui ont commencé à investir les P-O ne viendraient-ils pas du sud plutôt que de l’est ?). Si bien que la Députation (niveau de collectivité équivalent à celui de nos Départements) a mandaté le service d’Empuriabrava pour conduire une démarche de lutte et de prévention.

Kit pédago pour le primaire

Des présentations ont été faites, notamment de dispositifs éducatifs. Le service catalan a développé un kit faisant des enfants les acteurs de la manipulation, sous la conduite d’un binôme de techniciens de démoustication, sensibilisant entre mars et mai les élèves de deux centaines d’écoles primaires chaque année. Un dispositif très complémentaire du kit pédagogique de l’EID-Med (administré par les professeurs de SVT dans les classes de sixièmes et touchant annuellement quatre mille collégiens) et dont la répercussion sera étudiée pour quelques tests durant cette année, en vue d’une modélisation en 2016.

Questions sur le vectoriel

Les protocoles de traitement contre les « moustiques tigres » à l’état adulte, au titre de la lutte antivectorielle, en cas de suspicion de chikungunya ou de dengue importés, ont retenu l’attention de la partie espagnole, sur le qui-vive, dans la mesure où, outre-Pyrénées, si le vecteur est là, il n’y a pas encore eu de transmissions autochtones enregistrées.