Actualités

03 Novembre 2014
Moustique tigre

« Moustique tigre » - Préparation de la saison 2015

Tester pour modéliser et commencer à sensibiliser de façon méthodique voire systématique sur le « moustique tigre » et les façons de s’en prémunir : plusieurs dispositifs et actions ont été mis en place à cet effet en fin d’été et en début d’automne, dans divers registres complémentaires, touchant tous à la communication : formation, contacts, réunions.

Formation des cadres de l’EID-Med 

La relation au public est de plus en plus au cœur des démarches de l’EID Méditerranée, ainsi que toute expression externe (réunions institutionnelles, relations presse, etc). Les responsables d’agence et leurs adjoints sont concernés au premier chef, ainsi que les agents de la direction technique dédiés au « moustique tigre ». Ainsi, des formations spécifiques sont programmées, à la diligence d’une société spécialisée, retenue après appel d’offres. Une première session sera dédiée à la capacité de communiquer avec le(s) public(s) cible(s) de l’EID-Med, fin novembre, une seconde session sera consacrée à la prise de parole en public, début décembre, et une troisième session s’adressera à la gestion des situations difficiles en externe, début janvier.

Portes-à-portes expérimentaux

Dans l’optique de démarches « pro-actives » en direction des résidants subissant les piqûres du « moustique tigre », un dispositif a été testé de mi-septembre à fin octobre, sur deux quartiers concernés (à Castelnau-le-Lez et à Montpellier / Aubes - Pompignane). Quatre binômes de deux jeunes étudiants, formés sur place et encadrés par les agents EID de Montpellier-Fréjorgues, ont réalisé un porte-à-porte exhaustif, afin d’administrer un questionnaire synthétique et de sensibiliser les habitants aux situations favorables à la prolifération du moustique et aux gestes à effectuer pour éviter physiquement ces situations. Accueil très favorable partout et « corrections de trajectoires » en cours d’exercice, qui permettront de modéliser la démarche dès la reprise de la saison, à partir de la fin du printemps 2015.

Réunions publiques communales

En octobre, à Argelès-sur-Mer (66), le chef d’agence EID de Canet a été invité, au côté du maire et député, Pierre Aylagas, aux quatre réunions municipales de quartiers, D’ici à fin décembre, plus de 600 Argelésiens auront été rencontrés, sur le thème du « moustique tigre ». À Grasse (06), les agents EID ont pu convaincre 400 scolaires (avec parents et enseignants) des  pratiques liées à Aedes albopictus, dans le cadre de « Cap Santé », manifestation annuelle. Dans l’Hérault, au Crès (où Aedes albopictus fait des siennes depuis des mois) et à Mèze (où il est encore assez discret), les réunions organisées par les conseillers généraux Pierre Bonal et Christophe Morgo, en appui sur des présentations de l’EID-Med, ont attiré du monde : salle bondée et échanges animés au Crès, ambiance plus calme et attentive à Mèze. Beaucoup de confusions ont pu être levées et les publics semblent avoir compris les nécessités collaboratives liées à la gestion du « moustique tigre ».

www.albopictusLR.org