Actualités

06 Octobre 2014
EID Méditerranée

Alerte - Des intempéries qui décoiffent

Historique, l’épisode dantesque de jeudi 29 septembre dernier, si on se réfère aux données de Météo France et au cumul de précipitations enregistré : 300 mm de pluies voire davantage, de Montpellier à Saint-Pargoire, avec une concentration d’averses sur un temps parfois très court, soit un quasi-semestre de précipitations en 24 heures ! Le record depuis au moins 1946, année des premiers relevés, justifiant l’exceptionnelle « alerte rouge », qui a duré près de douze heures. Et les locaux de l’agence EID de Montpellier-Fréjorgues, situés au sud de la capitale régionale, sur la commune de Mauguio, qui a également « bu le bouillon » dans les grandes largeurs, en ont subi de fâcheuses conséquences, comme une foultitude d’immeubles d’habitation et professionnels.

Effondrement de toiture

Principalement, la toiture d’une partie du bâtiment s’est effondrée, sur une soixantaine de mètres carrés. Avec des torsions de quelques poutres métalliques. Heureusement que cette partie du local est peu fréquentée, car tout ce qui se trouvait au-dessous de la toiture, essentiellement des éléments d’archives et divers objets et petits matériels, a été fortement dégradé voire détruit. Au final et en attendant une expertise, un désordre généralisé est suspecté. D’où l’impossibilité pour quiconque d’approcher ce secteur sinistré et la mise en œuvre d’un bâchage provisoire, pour protection contre d’autres pluies éventuelles. Aucun autre bâtiment de l’EID-Med n’a été touché, dans sa zone d’action (de Berre à Cerbère), hormis le local de la chaufferie, au siège, dans le quartier Cévennes de Montpellier, qui a eu les bas de murs et de chaudière dans l’eau. Un moindre mal.