Actualités

15 Septembre 2014
Moustique tigre

Le « tigre » (pas vraiment) à Paris

Branle-bas-de-combat, en région parisienne, où l’identification d’un « moustique tigre » au sein du dépôt de pneumatiques de la société Otico, à Chalmaison (Seine-et-Marne), à quelque encablure de Provins, a provoqué un peu d’émoi. Pourtant, rien de très nouveau sous le soleil d’Ȋle de France, puisque quelques autres spécimens ont déjà été observés au même endroit en 2008 et en 2009, justifiant des traitements de l’EID-Med. Pas d’inquiétude, non plus, car dans ce cas de figure, une intervention « adulticide » (contre le moustique à l’état adulte), augmentée de traitements antilarvaires au Bti (le bio-insecticide Bacillus thuringiensis ser. israelensis) sur ce bel ensemble de gîtes potentiels, suffit à régler la situation. Ce n’est donc pas de là que devrait venir une éventuelle colonisation future du secteur par le « moustique tigre » Aedes albopictus. Mais vu la couverture de presse de cet épisode objectivement insignifiant, cela promet pour le jour où il y aura là-bas, en zones agglomérées, une véritable installation du diptère zébré… L’intervention a été effectuée par deux agents opérationnels de l’agence EID de Sauvian (Hérault), dépêchés sur place et qui en ont profité pour traiter, au passage, deux aires d’autoroute infestées à La Ferté-Saint-Aubin (Loiret). Un article du Parisien reprend un commentaire du responsable qualité de la société Otico, qui affirme que l’EID-Med est un service « qui marche super bien ». On ne saurait dire mieux !