Actualités

01 Juin 2015
Opérationnel

Tableaux de bord « traitements » et « risques de nuisances »

La semaine du 18 mai s’est caractérisée par une baisse notable des éclosions de larves de moustiques en milieux naturels, avec une quasi-absence de mises en eau, hormis quelques irrigations par ci, par là. Ainsi, seuls 45 hectares ont été traités sur l’ensemble de la zone d’action, uniquement par des moyens terrestres, ce qui représente un petit 0,3 % des surfaces traitées depuis le début de l’année.

La régression de la nuisance (devenue faible à très faible) liée à des échappées consécutives aux traitements des semaines passées se confirme. Quelques présences de moustiques étaient envisagées sur le littoral dans le week-end du 30 mai, du fait de conditions favorables (absence de vent du nord).

En milieu urbain, les premières générations de « moustiques tigres » sont bien là. La période est donc importante pour que soient mis en œuvre les gestes préventifs. En effet, même s’il n’y a pas eu de précipitations, les arrosages nécessaires pour pallier la sécheresse due à la Tramontane favorisent l’apparition des larves. Réduire les gîtes de ce moustique dès maintenant, puis régulièrement jusqu’à l’automne inclus, permet d’abaisser les stocks d’œufs à venir (infos détaillées sur : www.moustiquetigre.org).