Actualités

07 Avril 2014
Indigo

Numéro indigo : déjà chaud !

Les appels sur le numéro indigo mis à la disposition du public par l’EID Méditerranée démarrent sur les chapeaux de roue. Si en janvier et février, traditionnellement modestes en nombre de sollicitations (moins d’une dizaine chaque mois), on naviguait déjà en hautes eaux (rang 2 et 1, respectivement, par rapport aux dix dernières années), le mois de mars a crevé le plafond comme jamais : 54 appels, soit le record absolu de la décennie (le second millésime, en 2009, n’atteignait que 24 appels, puis 23 en 2011, 18 en 2006, 14 en 2007 et 2008…). Avril débute chichement (tant mieux) mais on sait qu’à partir de ce mois printanier, tous les débordements sont possibles. Et encore n’a-t-on pas transmis (c’est en cours) les articles habituels aux journaux municipaux, faisant la promotion du numéro indigo. Cette situation évolutive (près de 1 000 appels l’an passé), est de plus en plus comparable, quantitativement, à ce qui est enregistré dans les Alpes-Maritimes, où sévit le « moustique tigre » Aedes albopictus depuis près d’une dizaine d’années.