Actualités

27 Janvier 2014
EID Méditerranée

Vœux 2014 : vigilance et optimisme

La traditionnelle cérémonie conviviale des vœux de nouvelle année s’est tenue dans la halle du Parc, mardi dernier, à la suite d’une réunion de restitution des réflexions prospectives, en vue du futur projet d’établissement.

État et efficacité

Le président de l’EID Méditerranée, Christian Jean, a prolongé ses propos du matin, en ré-insistant sur deux points :
► l’utilité de voir l’État s’impliquer davantage aux côtés sinon au sein de l’EID Méditerranée, par rapport à la problématique sanitaire induite par l’extension du « moustique tigre », à la périphérie comme au cœur, désormais, de notre zone d’action, et aussi par rapport à la question des insecticides, toujours pendante.
► la volonté de maintenir, au service des populations concernées, un haut niveau d’efficacité, malgré le contexte triplement difficultueux de contrainte budgétaire, de raréfaction insecticide et
d’arrivée de l’intrus « albopictus ».

Se faire connaître et reconnaître

Corinne Giacometti, vice-présidente de l’EID-Med et de la Région Languedoc-Roussillon, a apporté les souhaits de sa collectivité aux personnels, rappelant le choix de celle-ci d’être adhérente aux statuts de l’établissement, depuis 2007, à l’instar des conseils généraux membres. Notant sa participation aux instances paritaires de l’EID-Med, elle s’est associée au Président Jean pour encourager les agents dans leurs tâches. Puis pointant l’objectif socio-économique et touristique auquel concourt étroitement la démoustication, elle a pointé la nécessité permanente, pour l’EID-Med, de se faire connaître et reconnaître par les collectivités et, au-delà, par les professionnels et particuliers bénéficiaires de son activité.

Légende de la photo : Christian Jean et Corinne Giacometti étaient accompagnés par Paulette Charles (à droite), conseillère régionale, suppléante du Président Bourquin au CA de l’EID-Med, ainsi que par le nouveau délégué de rivages Languedoc-Roussillon du Conservatoire du littoral, Matthieu Delabie (à côté de Didier Amadou, directeur général de l’EID-Med) et par le conseil de direction de l’établissement.