Actualités

18 Avril 2017
EID Méditerranée

Visites - L’EID-Med informe institutionnels et professionnels

Depuis près d’un an, la direction générale de l’EID Méditerranée propose aux décideurs institutionnels de l’État (préfets, directeurs d’administrations déconcentrées…), des collectivités territoriales, de la représentation nationale, de professions liées aux problématiques auxquelles l’opérateur EID est confrontées (le « moustique tigre » notamment) de découvrir sur site les activités et les installations scientifiques et techniques de l’établissement public. L’occasion d’échanges fructueux débouchant sur des partenariats concrets et renforcés. Dans la dernière période : deux directions générales adjointes des Départements du Gard (développement) et de l’Hérault (aménagement du territoire), le directeur et le directeur des études de l’École nationale supérieure d’architecture de Montpellier et une délégation de la DGS conduite par la directrice générale adjointe de la santé.

Deux DGA : des conseils départementaux du Gard et de l’Hérault

Jean-Jacques Perrigot, directeur général adjoint des services du conseil départemental du Gard, en charge du développement et du cadre de vie, et Nicolas Bouretz, directeur de l’environnement, ont fait le chemin de Montpellier, le 10 mars dernier, pour visiter les installations de l’EID-Med et échanger sur ses compétences et missions, en particulier sur le « moustique tigre ». Par coïncidence, Jean-Jacques Perrigot est le petit-fils de Léon Castanet, qui fut le premier président de l’EID Méditerranée, de 1959 à 1961.

 

Visite du staff de la direction générale adjointe de l’aménagement du territoire du Département de l’Hérault, le 23 mars dernier : Dominique Jaumard, DGA, accompagné par les directrices des pôles Solidarités territoriales, Karine Soulé, Patrimoine et Logement, Cécile Noulette, Routes et Transports, Karine Bussone, Moyens opérationnels, Didar Gelas, ainsi que par la chargée de la coordination, Martine Benamour, la directrice administrative et financière, Stéphanie Marais et la responsable du service Qualité et Marchés, Christiane Guigou. 

Le directeur de l’École nationale supérieure d’architecture de Montpellier 

Très fructueuse, la visite du directeur de l’École nationale supérieure d’architecture de Montpellier, Alain Derey, et du directeur des études, Jacques Brion, le 31 mars dernier à l’EID-Med. La question de la conception et de la construction de bâtiments reliée à la problématique du « moustique tigre » (toits terrasses, terrasses sur plots, etc) a mobilisé toute leur attention.

 

Propositions concrètes

Des propositions concrètes en ont résulté. De quoi faire avancer la connaissance des problèmes et, il faut l’espérer, à terme, leur solution. Les actions, à mettre au point, viseront la sensibilisation de tous les étudiants de l'école, dans le cadre de leur cursus, ainsi qu'une intervention dans la formation des étudiants du mastère « Architecture et santé ». Par ailleurs, la direction de l'école apportera son aide à l'EID-Med dans la sensibilisation des acteurs professionnels de l'acte de construire, ce qui pourra notamment déboucher sur une intervention de l'EID lors d'une des soirées professionnelles organisées par l'école.

La directrice générale adjointe de la santé et une délégation de la DGS

Anne-Claire Amprou, directrice générale adjointe de la santé, est venue échanger avec la direction de l’EID Méditerranée, le 7 avril dernier, accompagnée d’Olivier Brahic, sous-directeur adjoint Veille et Sécurité sanitaire, d’Albert Godal, chargé de mission LAV (lutte abntivectorielle), et d’Anne Bronner, chargée de mission à la direction générale de l’alimentation (DGAL), parmi d’autres visites auprès de l’ARS Occitanie, du CNEV (centre national d’expertise sur les vecteurs) et de l’IRD (institut de recherche pour le développement). Les échanges ont porté sur la convention entre la DGS et l’EID-Med, la surveillance entomologique, la recherche et la formation, le volet préventif, entre autres sujets.