Actualités

16 Octobre 2015
EID Méditerranée

Une reconnaissance qui vient de loin

La mise en œuvre d’une politique « Qualité » au sein des services de l’EID Méditerranée n’est pas une action récente puisqu’elle date du début des années 2000. Si, au départ, cette action n’était prévue qu’au niveau du laboratoire, afin de donner des garanties sur la qualité des expertises vis-à-vis du milieu scientifique, elle a été étendue à l’ensemble des services et pour toutes les missions de l’établissement, à partir de 2007.  La réussite de cette politique a été reconnue par la certification ISO 9001, en juillet 2009, reconduite en avril 2012.

Au-delà de la qualité

Dans un contexte de plus en plus contraint, l’EID-Med a souhaité mettre en valeur de nouveaux périmètres, avec les certifications ISO 14001, pour l’environnement, et OHSAS 18001, pour la santé et la sécurité au travail. Cette triple certification « QSE » permet de bénéficier d’un système intégré, très au-delà du seul aspect « Qualité », ce qui est pertinent car on sait bien que dans la pratique et sur le terrain, il n’existe pas de frontières entre ces trois domaines.

Approche globale et développement durable

À grands traits, cette démarche va permettre à l’établissement de mieux répondre aux attentes des bénéficiaires de ses prestations, de s’assurer du bon usage des finances publiques allouées à ses missions, de se conformer aux exigences réglementaires et environnementales, d’optimiser ses outils techniques et d’accroître les actions de traçabilité et de contrôle. Il s’agit donc d’une approche globale en faveur du développement durable, qui vise à garantir la satisfaction des « clients », la sécurité des salariés et la maîtrise des impacts environnementaux.

Pour trois annnées

Cette triple certification est de nature à établir un climat de confiance entre partenaires impliqués dans une gestion des risques au quotidien. Elle constitue aussi un excellent outil de management interne global, harmonisant les moyens et les procédures internes. Ce qui facilitera la recherche de solutions efficaces en matière de prévention. Décernée pour 3 années, au terme desquelles un nouvel examen approfondi sera effectué, elle s’inscrit dans une philosophie de remise en cause permanente et d’amélioration continue.

Améliorations réussies

Chacune de ces actions ajoutées à toutes les autres témoigne de la réussite du projet global.

" Pour la direction : démarche prospective afin d’aboutir à la définition de la stratégie globale de l’établissement ; cellule de crise permettant de faire face à des situations opérationnelles graves et tendues ; amélioration en continu de l’organisation interne en réponse aux exigences en matière financière ou environnementale.

" Pour l’opÉrationnel : protocole commun des différentes activités pratiquées dans les 9 agences de la zone d’action, de la prospection jusqu’au contrôle de l’efficacité des traitements ; analyse des échecs de traitement, du suivi des prospections et de la nuisance, du respect des délais dans le cadre des LAV via un « indicateur de performance », suivi environnemental dans les zones « Natura 2000 ».

" Pour les activitÉs R&D : suivi des projets scientifiques et techniques débouchant sur l’opérationnel ;

valorisation des projets de recherche par la publication d’articles ; indicateurs de suivi des délais contractualisés avec les partenaires.

" Pour les activitÉs logistique et supports : contrôles techniques sur les appareils de traitement ; protocoles détaillés au niveau des laboratoires, des activités de métrologie, de l’animalerie, sécurisation juridique via la réalisation de procédures et règlements (RH et commande publique) ; refonte des supports de communication et modernisation des sites web ; sécurisation du « Système d’information », etc.