Actualités

18 Avril 2017
Communication

Prévention - La sollicitation des communes

Quatre réunions ont été co-organisées, fin mars, par le Département de l’Hérault et l’EID Méditerranée, à l’intention des élus et responsables techniques communaux. Une soixantaine de communes y ont participé, représentant plus des trois quarts de la population héraultaise. Ces réunions ont été présidées (par deux fois) par Kléber Mesquida, président du conseil départemental, et par Christophe Morgo, président de l’EID et vice-président du conseil départemental. S’agissant du « moustique tigre », la participation des communes à l’effort de sensibilisation et de prévention auprès du public est un paramètre essentiel. Prochaine réunion de même nature : le 18 avril au conseil départemental du Gard.

Les communes maillon essentiel de la diffusion des messages

À la mairie de Saint-Mathieu-de-Tréviers, le 20 mars, en présence du maire Jérôme Lopez, à la mairie de Gignac, le 23, en présence du maire et conseiller départemental Jean-François Soto, à l’Hôtel du Département de Béziers, le 27, et à l’office de tourisme de Frontignan, le 28, en présence de Pierre Bouldoire, maire et 1er vice-président du conseil départemental, les échanges ont été animés par les directeur général, technique et de la communication de l’EID-Med, avec la participation de l’ARS (agence régionale de santé) Occitanie, pour le volet « santé ». Cette année, les compétences et champs d’intervention des communes ont été fléchés, en appui sur le code général des collectivités territoriales (CGCT) et le Règlement sanitaire départemental. Des dispositions que le CNEV (centre national d’expertise sur les vecteurs) et le ministère de la Santé ont réunies dans un fascicule destiné aux « collectivités souhaitant mettre en œuvre une lutte contre les moustiques urbains vecteurs de dengue, de chikungunya et de Zika » (voir Actu suivante). Le message selon lequel les communes sont idéalement positionnées pour diffuser auprès d’un vaste public les conseils de prévention et relayer les démarches préconisées par l’opérateur EID a été martelé et, semble-t-il, bien compris par les participants.

 

Consiel Général des Pyrénées OrientalesConseil Général de l'AudeDépartement de l'HéraultConseil Général du GardConseil Général des Bouches du RhôneConseil Général du Var