Actualités

27 Octobre 2016
Moustique tigre

« Moustique tigre » - Toujours vigilance et prévention (2)

À la Toussaint, ou plutôt à la Fête des Morts et dans les jours qui suivent, on fleurit la tombe de sa famille. Et pour faire que son chrysantème tienne le plus longtemps possible, on l’arrose abondamment (quand la pluie ne se charge pas de le faire). Souvent, l’eau inonde la coupelle placée sous le pot de fleur : c’est la situation qu’adorent les femelles de « moustique tigre » pour pondre leurs œufs, avec de solides chances de les voir éclore. Pourtant, une parade existe : garnir de sable les coupelles. Au contact de l’eau celui-ci fournira l’humidité nécessaire à la survie de la plante et l’absence d’eau claire annihilera tous les espoirs de ces satanés « tigres » (ou… tigresses, en l’occurrence). Même si l’hivernation de la « bête » a commencé, ce réflexe ne sera de toute façon pas inutile.

Mettez du sable dans les coupelles !

www.moustiquetigre.org/Prévention

 

                                   NON !                                          OUI !