Actualités

03 Décembre 2019
Littoral

Littoral - Un pôle actif du ciel au sol

Protéiforme (se présentant sous des aspects très divers), telle est l'activité du pôle Littoral de l'EID Méditerranée, ces derniers temps, depuis le pays de Thau jusqu'au Var. Prises de vue par un (nouveau) drone, suivis morphologiques, diagnostics divers, ouvrages dunaires, protection… Détails ci-après.

 

Aresquiers : drone à l'essai

Une équipe du pôle Littoral de l’EID-Med s’est rendue sur la plage des Aresquiers, à Frontignan (34), début octobre, pour paramétrer et tester un nouveau drone. Un premier vol concluant, au cours duquel le traitement des vues par le logiciel Pix4D a donné de très bon résultats : bon calage et bonne résolution de l’orthophotographie (*).

 

Orpellières : début de levés

Début de la campagne annuelle de suivi / propositions sur le site des Orpellières, à Sérignan (34) : la communauté d’agglomération Béziers Méditerranée a renouvelé sa confiance au pôle Littoral de l’EID-Med pour l'assister dans la gestion de ce site, propriété du Conservatoire du littoral. Comme les années précédentes, la mission confiée est double :

  • réaliser un suivi morphologique du système plage / dune : topographie et bathymétrie par DGPS et drone. L’opportunité d'utiliser le tout nouveau matériel acquis par le Pôle (voir ci-dessus), avec pas moins de 10 vols sur le secteur.
  • formuler, en appui sur ce diagnostic, des propositions d'aménagement et de gestion (protection, restauration, mise en valeur, gestion des usages…), des observations de terrain et des connaissances accumulées par le pôle Littoral sur ce secteur.

Ramatuelle : cordon dunaire

Deux cadres techniques du pôle Littoral de l’EID-Med se sont rendus à Ramatuelle (83), sur la plage de Pampelonne, les 8 et 9 octobre, pour une réunion de chantier en lien avec l’implantation d'ouvrages. Le pôle Littoral de l’EID-Med fait en effet partie de l'équipe de maîtrise d'œuvre de ce projet. Son intervention principale consiste en la restauration du cordon dunaire, ce qui implique le déplacement de paillotes existantes, presque aussi célèbres que la plage elle-même…

 

Espiguette : protection de 2nde ligne

Sur le chemin de Ramatuelle, le 8 octobre, le même binôme a retrouvé Hugues Heurtefeux, responsable du pôle, au Grau-du-Roi pour rencontrer un responsable du service environnement de la mairie et le chargé de mission Natura 2000 du syndicat mixte pour la gestion et la protection de la Camargue gardoise, afin de travailler sur une réponse à un appel à projets lancé par le ministère de la Transition écologique et solidaire, intitulé : « Des solutions fondées sur la nature pour des territoires littoraux résilients » (ndr : résistants et durables). Le dossier ainsi déposé projette de prolonger une grande opération réalisée sur la plage de l'Espiguette il y a quelques années, à savoir la réalisation d'un cordon de protection de seconde ligne, dans le secteur en érosion des Baronnets.

Villeroy : contre l'ensablement

Reprise par l'équipe terrain du pôle Littoral de l'EID-MED de travaux d'entretien d'ouvrages pour le compte de Sète Agglopôle Méditerranée, sur le secteur Villeroy-Listel. Au menu : réparation ou mise en place d’ouvrages de protection dunaire et de lutte contre l'ensablement, qui constitue un problème chronique dans ce secteur, aide à la végétalisation (paillages, plantations).

Petit-Travers : animation et compréhension

Plus récemment, ce 1er décembre, c’est à une animation grand public qu’ont procédé des agents du pôle Littoral de l’EID-Med, dans le cadre de la Semaine de la Mer organisée par la Région Occitanie, en lien avec plusieurs collectivités, dont le Département de l’Hérault. Parmi les 100 événements ainsi programmés, le CD 34 a sollicité la collaboration de l’EID-Med pour aider sur le terrain, au Petit-Travers, à Carnon (34), à la compréhension des phénomènes de mouvement du sable et des aménagements réalisés pour protéger le lido et la plage.

(*) Orthophotographie : images aériennes ou satellitales de la surface terrestre rectifiées géométriquement et égalisées radiométriquement.