Actualités

03 Décembre 2019
Littoral

Littoral - Retour sur un salon à enjeux

Pour sa deuxième participation, en deux éditions, au salon du littoral, organisé par le groupe Midi Libre, les 25 et 26 septembre derniers au parc-expo de Montpellier-Pérols, l’EID Méditerranée a réédité son stand, avec un mur d’images comme accroche, représentant la stratégie de l’établissement dans ce domaine, finalisée en 2018. Le tout amplifié par quelques séquences animées sur écran d’ordinateur.

Stratégie littorale

Nouveauté : le mur d’images était repris sur un écran d’ordinateur, avec une interactivité via un clic sur chaque groupe d’images se rapportant à un point de la stratégie « littoral » (Génie écologique - Propositions de gestion - Conception et réparation d’ouvrages - Travaux de reconstitution dunaire - Suivis morphologiques - Formations pour les agents territoriaux), permettant de visualiser une série d’illustrations de chantiers, dispositifs et démarches explicitant chacun d’entre eux. Chaque photo étant dotée de sa légende, celle-ci apparaissant automatiquement au simple passage de la flèche commandée par la souris.

Du monde et des échanges

Beaucoup d’échanges et de manifestations d’intérêt autour des activités littorales de l’EID-Med : une quarantaine de participants (*) a été accueillie sur le stand. Tous les agents du pôle s’y sont relayés et ont répondu aux nombreuses questions, institutionnelles comme techniques. Quelques interrogations portant sur les problématiques liées aux moustiques sont également venues ponctuer les deux journées du salon. À noter une interview de Hugues Heurtefeux par le community manager de Midi Libre, diffusée sur la Page Facebook du journal (https://www. midilibre.fr/2019/09/25/salon-du-littoral-concilier-leconomie-bleue-et-lenvironnement-marin,8436464.php).

 

(*) Services de la Région, des CD de l’Hérault et des P.-O., de la DREAL et de la DDTM 66, représentants d’agglos et de communes, universitaires et étudiants, entreprises et associations spécialisées dans diverses thématiques (recyclage, dragage, récifs artificiels, surveillance par webcam, vulgarisation, etc.), représentants de parcs naturels, de l’Institut marin du Seaquarium et du projet Reseaclons.

 

1 question, 4 « moments »

 

Comment concilier le développement de l’économie de la mer (l’« économie bleue »), pourvoyeuse d’emplois, et la volonté croissante de la population de voir l’environnement maritime protégé ? Tel a été le fil conducteur de ce deuxième « Salon international du littoral et des enjeux méditerranéens », ambitionnant d’être le grand rendez-vous régional annuel des professionnels de la mer attentifs à la préservation et à l’avenir de la Méditerranée. Plateforme de rencontres et d’échanges entre tous les acteurs concernés par le développement durable du littoral, ce salon s’inscrit dans le cadre du Plan Littoral 21 conduit par la Région Occitanie avec le soutien de l’État, augmenté d’une réflexion sur la pollution, menée en appui sur le Département de l’Hérault.

Le salon s’est articulé autour de quatre « moments » : une demi-douzaine de conférences animées par des spécialistes ; des rencontres dites « B to Sea » entre acteurs de l’économie de la mer, soit 300 structures présentes ; l’accueil de l’assemblée du Parlement de la Mer, présidé par le 1er vice-président de la Région (et aussi administrateur de l’EID-Med), Didier Codorniou, réunissant 200 membres ; et enfin une vingtaine de stands, principalement institutionnels (CD 34, Région, DREAL, Université, ainsi que BRL, Port Sud de France, etc), dont celui de l’EID-Med.
www.littoral-expo.com

 

Consiel Général des Pyrénées OrientalesConseil Général de l'AudeDépartement de l'HéraultConseil Général du GardConseil départemental des Bouches du RhôneConseil Général du Var