Actualités

14 Mai 2018
Littoral

Littoral - Début mars, le coup (de mer) a été rude

On a peine à le croire, après la récente période de températures estivales précoces : il y a à peine deux mois et demi, une couche épaisse de neige recouvrait Montpellier, Nîmes et leurs environs. Un épisode inscrit dans une séquence plus globale de fortes précipitations, de vents puissants de secteur sud et d'inondations, ayant provoqué des dégâts parfois conséquents, sur le littoral héraultais notamment. Aujourd’hui, le temps est à l’analyse à froid.

Tempête décennale

Cette authentique tempête a été liée à un très fort coup de vent d’est / sud-est au large des Bouches-du-Rhône et du Golfe du Lion, au cours de la nuit du 28 février au 1er mars. De très grosses vagues ont déferlé sur le littoral de la région, avec une intensité particulière entre Carnon (34) et Leucate (11). Au large, des houles de 6 mètres de hauteur en moyenne ont été enregistrées. Par ailleurs, de fortes pluies se sont abattues dans la même période sur l’est de l'Hérault, particulièrement, et ont occasionné des crues. Ainsi, le fleuve Orb s'est élevé d'environ deux mètres au niveau de Béziers. Idem pour l'Aude et pour l’Hérault, ce qui a eu pour effet de transporter et diffuser des déchets jusque sur le littoral.

Analyse des dégâts par drone

Côté aménagements dunaires, quelques ouvrages en ganivelles et des accès piétons (tels que des escaliers et passerelles en bois) ont été déplacés par la mer. Sur de nombreux secteurs, les avaries ont été significatives : à Vias, à Portiragnes, à Marseillan et au Petit Travers, entre Carnon et La Grande-Motte. Ainsi, un mois et demi après, l’EID Méditerranée a été mandatée par la communauté d’agglomération Béziers-Méditerranée pour réaliser un vol photogrammétrique sur le secteur de la réserve naturelle des Orpellières, sur les communes de Sérignan et de Valras (34), afin de mesurer avec précision les dégâts produits sur les dunes par cet épisode tempêtueux.  Le vol s’est déroulé fin avril, en collaboration entre deux services de l'EID-Med (pôle Littoral et service de l'information géographique - SI/SIG), avec le concours d’un des pilotes EID agréés de ce type d'aéronef. En attendant des travaux de réparation appropriés là où ce sera nécessaire, des mises en propreté ont été effectuées, dont certaines par l'EID-Med, à la demande de communes, conservant à notre littoral son attrait visuel et accueillant.

Consiel Général des Pyrénées OrientalesConseil Général de l'AudeDépartement de l'HéraultConseil Général du GardConseil départemental des Bouches du RhôneConseil Général du Var