Actualités

16 Décembre 2014
Littoral

Les tempêtes ne passent pas inaperçues

Fleury d’Aude.

Toujours à la manœuvre, le service Littoral de l’EID Méditerranée, notamment sur le front dunaire. Mais en même temps que de nouveaux ouvrages voient le jour, les éléments se déchaînent de plus en plus fréquemment (cf la succession d’épisodes cévenols ou méditerranéens depuis la fin septembre), provoquant des dégâts ostensibles sur un linéaire sableux fragilisé.

Fleury d’Aude

On reconstitue

Côté calme, les travaux sur le site de la Grande Caoudeyre (commune de Mauguio-Carnon, dans l’Hérault, sur un terrain appartenant à l'Ordre de Malte) viennent de se terminer : un cordon dunaire a été reconstitué, protégé par des ganivelles et un paillage géotextile, avant d'être planté par des espèces végétales adaptées. L’EID-Med a assuré la maîtrise d'œuvre de l’opération.

PortiragnesMais il y a les tempêtes

Côté impétueux, la tempête des 28 et 29 novembre derniers a mobilisé l’équipe du pôle littoral de l’EID-Med dans le cadre de sa veille météo-marine et morphologique. Les dégâts ont été considérables, dans le département de l’Hérault notamment. Des observations et des photographies réalisées pendant et après la tempête permettent de mieux comprendre le phénomène : une houle relativement haute (autour de 4,5 mètres), un niveau marin élevé en raison d’une forte dépression, un littoral en manque de sédiments…, comme en témoignent les clichés ci-après. 

Relevés bathymétriques  La campagne de relevés bathymétriques effectuée par l’EID Méditerranée pour le compte du parc naturel régional (PNR) de la Narbonnaise en Méditerranée a été terminée dans les temps. Avec pour objectif de comprendre le fonctionnement hydraulique des anciens salins de Sigean, afin de créer des îlots de nidification pour les laro-limicoles. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du programme européen « LIFE Envol ».