Actualités

16 Octobre 2015
EID Méditerranée

L’EID Méditerranée certifiée « Q.S.E. » : Qualité - Sécurité - Environnement

Ce vendredi 16 octobre, à Montpellier, le directeur général de l’organisme certificateur Bureau Veritas France, Jacques Matillon, a remis officiellement au président de l’EID Méditerranée (*), Christophe Morgo, les trois certifications correspondant au prestigieux label « Q.S.E. » : Qualité - Sécurité - Environnement.

Par ses traitements contre les moustiques nuisibles et vecteurs, l'EID Méditerranée intervient dans l'environnement naturel, en zones humides littorales, et en milieu urbain pour rendre un service à la population : protection de la santé, confort et salubrité publique, concours au développement socio-économique régional.

Pour cette raison, l'opérateur EID se doit d’apporter des garanties relatives à la qualité de son organisation et de sa prestation, à la sécurité des opérations qu’il entreprend, pour le public comme pour ses agents, et au respect de l'environnement au sein duquel il agit.

Ainsi, son organisation administrative et technique, son laboratoire, ses agences opérationnelles déconcentrées sur sa zone d’action, ses engins et matériels spécifiques et ses modes opératoires de traitements insecticides ont été passés au scanner.

Depuis 15 ans, l'EID Méditerranée est engagée dans une démarche qui l'a déjà conduite à obtenir la certification ISO 9001 (assurance qualité) en 2009, renouvelée en 2012. Cette certification est donc désormais complétée par deux autres qui viennent de lui être attribuées par le Bureau VERITAS :

- la certification à la norme OHSAS 18001 (sécurité et santé).

- la certification à la norme ISO 14001(management environnemental).

Ce sont trois certifications en une, constituant un « système de management intégré », répondant à un objectif global de développement durable.

Cette triple certification est décernée pour 3 années, au terme desquelles un nouvel examen approfondi sera effectué. Remise en cause et amélioration continue sont au cœur de ce processus.

(*) Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen, créée à la fin des années 1950 et administrée aujourd’hui par 7 collectivités membres : Départements des Pyrénées-Orientales, de l’Aude, de l’Hérault, du Gard, des Bouches-du-Rhône, du Var, Région Languedoc-Roussillon.