Actualités

02 Août 2018
Opérationnel

Hélico hélitreuillé !

hélicoptère, hélitreuillage, démoustication

Pour une raison encore indéterminée, mardi 31 juillet en fin de matinée, un hélicoptère de la société GIRAGRI, prestataire de l’EID Méditerranée pour les opérations de démoustication, est tombé dans l’étang de Sigean à une dizaine de kilomètres au Sud de Narbonne.

Fort heureusement, bien que légèrement blessé, le pilote a pu s’extraire de l’appareil. À l’arrivée des secours, il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers puis transporté dans un état de choc à l’hôpital de Narbonne et mis en observation après examens. Il a, depuis, regagné son domicile. 

 L’accident est survenu alors que la prestation de traitement au Bti* était achevée. L’appareil faisait alors retour en direction de sa base, à Mandirac avec, selon le prestataire, très peu de carburant du fait de l'heure et demie de vol précédente. Il a sombré, à proximité de l’île de l’Aute.

Diagnostic de la situation

La réactivité dans la transmission des informations auprès des services compétents de l’État, (Préfecture / Direction régionale de l’environnement – DREAL / Gendarmerie des transports aériens de Perpignan), a permis une analyse rapide de la situation avec comme préoccupation majeure d’évaluer un impact environnemental potentiel par les hydrocarbures. Les équipes de plongeurs, dépêchés sur place, ont fait état d’absence de toute fuite à l’issue de leur inspection subaquatique. 

Extraction rapide

Après réception des autorisations nécessaires, c’est dès 8h ce matin (jeudi 2 août) que l’hélicoptère a été  tiré de sa mauvaise posture au moyen d’un appareil de type Écureuil B3, par hélitreuillage. L’opération s’est déroulée sans difficulté particulière et s’est achevée avec succès à 9h.

Une enquête ultérieure permettra de déterminer les circonstances exactes de cet accident.

 

*Bacillus thuringiensis ser. israelensis : insecticide d’origine biologique spécifique de la lutte contre les larves de moustiques. Le Bti est réputé non toxique pour d’autres espèces (poissons, crustacés, mollusques et invertébrés aquatiques) ainsi que l’on démontré de nombreuses études menées en laboratoire et en conditions réelles. La fiche de sécurité du Bti stipule en particulier qu’il ne présente « pas de danger pour l’environnement » et « aucune atteinte à l’environnement connue ou prévisible. »

 

 

 

Consiel Général des Pyrénées OrientalesConseil Général de l'AudeDépartement de l'HéraultConseil Général du GardConseil départemental des Bouches du RhôneConseil Général du Var