Actualités

31 Mai 2016
Opérationnel

Environnement - Démoustication et Natura 2000 sont compatibles

Au titre du dispositif d’évaluation des incidences des activités de l’EID Méditerranée, des réunions «  bilan » ont été organisées en série auprès de chaque structure animatrice des sites « Natura 2000 » (N2000) intégrés à la démarche. Ces réunions, auxquelles ont participé Benoît Francés et Albane Marie (direction technique de l’EID Méiterranée), ainsi que les chefs d’agences EID des secteurs concernés, viennent de s’achever. Elles ont permis de présenter aux gestionnaires de ces milieux les résultats de la mise en œuvre des mesures de réduction, au plan opérationnel, pour l’année 2015.

Réduire tous les impacts

Depuis un changement réglementaire intervenu en 2010, un dispositif d’évaluation des incidences des activités de démoustication sur les sites N2000 (47 au total) est en place au sein de l’EID Med. Les études d’incidences réalisées en 2012 (pour la partie « Bouches-du-Rhône » de sa zone d’action) et en 2014 (pour la partie « Languedoc-Roussillon ») ont permis de caractériser les impacts potentiels de ces pratiques sur les habitats et les espèces remarquables présentes. Elles ont également débouché sur diverses mesures visant à réduire le risque d’impact à un niveau faible et acceptable. Après une première intégration opérationnelle de ces mesures, dès 2013, dans la partie « Bouches-du-Rhône », le tour du Languedoc-Roussillon est venu en 2015, sur l’ensemble des 29 sites N2000 concernés.

Bonnes pratiques

Malgré le caractère récent du dispositif et le nombre important de mesures édictées, les premiers résultats font état d’une très bonne application par les agents opérationnels de l’EID. Le dispositif est donc d’ores et déjà intégré dans les (bonnes) pratiques de l’établissement. Ces résultats positifs et la démarche dans son ensemble ont été salués par les acteurs de gestion des milieux naturels rencontrés. Ceux-ci sont par ailleurs très conscients des obligations et contraintes liées à la mission de service public de l’EID-Med. Cette évolution démontre la capacité de l’établissement à relever le défi de la prise en compte environnementale dans ses pratiques.