Actualités

06 Février 2017
EID Méditerranée

EID-Med et EID-At - Dans l’entre-deux mers

C'est à Toulouse, au siège de la DREAL Occitanie, que les présidents des EID Méditerranée et Atlantique, Christophe Morgo (CD Hérault) et Dominique Rabelle (CD Charente-Maritime), se sont retrouvés pour raffermir les liens entre les deux établissements publics. Ils étaient accompagnés respectivement par Bruno Tourre, directeur général, Didier Moulis, directeur technique, et Jean-Louis Gély, directeur de la communication de l'EID-Med, d'une part, Jérôme de Maupeou et Sébastien Chouin, directeurs général et technique de l'EID-At, d'autre part. Ces derniers avaient participé en tant qu’observateurs à l’AG de l’ADEGE (agence nationale pour la démoustication), le 7 novembre dernier à Montpellier.

De réseau à réseau

La réunion s'est donc déroulée au siège de la DREAL (direction régionale de l’environnement) Occitanie, ce qui a valu un passage du directeur régional, Didier Kruger, qui a conduit récemment une délégation de son administration à l'EID-Med (voir supra). Celui-ci a redit tout l’intérêt qu’il porte à l’EID Méditerranée et aux activités qu’elle mène. Il a indiqué que le resserrement du nombre de régions a eu pour effet mécanique de réduire à 13 le nombre des DREAL en France, facilitant ainsi les contacts entre directeurs régionaux, désormais très réguliers. Il s’est proposé d’introduire le sujet de la démoustication dans ce réseau, afin d’en favoriser une approche cohérente par les DREAL concernées. Utile quand on sait que le territoire sur lequel l’EID Atlantique exerce sa compétence est à cheval sur trois régions. En ajoutant la région Auvergne-Rhône-Alpes pour l’EID-RA et les régions Occitanie et PACA pour l’EID-Med, ce ne sont pas moins de 6 DREAL qui se trouvent dans la boucle.

Retour dans l’ADEGE

À l’occasion de ces échanges, la présidente Rabelle a annoncé le retour de l'EID Atlantique en tant que membre actif au sein de l'ADEGE, qui sera acté lors de la prochaine assemblée générale, devant avoir lieu au début de l'été à l'EID Rhône-Alpes. L’EID Rhône-Alpes dont le président, Gaston Arthaud-Berthet, également président de l’ADEGE, et le directeur général, Rémi Foussadier, vont aussi rencontrer leurs homologues de l’EID Atlantique dans les prochains jours. Lors de la réunion de Toulouse, plusieurs autres sujets ont été évoqués : les doutes voire les attaques ciblant le bio-insecticide Bti et fragilisant de facto les modes d’intervention des opérateurs publics de démoustication, qui nécessitent des réactions appropriées, l’extension des interventions de lutta antivectorielle (LAV) au fur et à mesure que progresse géographiquement le « moustique tigre » Aedes albopictus, les actions de gestion dans les milieux naturels. Autant de thèmes qui alimenteront les discussions au sein de l’ADEGE dès les prochaines semaines.

Consiel Général des Pyrénées OrientalesDépartement de l'HéraultConseil Général de l'AudeConseil Général du GardConseil Général des Bouches du RhôneConseil Général du VarLa Région Languedoc Rousillon