Actualités

18 Avril 2017
EID Méditerranée

Déchets - Des pistes d’amélioration

Une restitution a été faite, le 1er février dernier, du diagnostic « déchets » réalisé par le bureau d’études Terra pour le compte de l’EID-Med, dans le cadre de la démarche GEODE L-R (gestion et optimisation des déchets des entreprises en Languedoc-Roussillon). Pour rappel, cette démarche, pilotée par la chambre de commerce et d’industrie (CCI) L-R, en partenariat avec l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et la Région Occitanie, a pour but d’accompagner – gracieusement – une trentaine d’entreprises régionales, dont l’EID-Med, vers une optimisation et une meilleure gestion de leurs déchets (voir « Newsletter » n° 18).

Bonne gestion globale

Le diagnostic réalisé a permis d’évaluer les divers modes de production de déchets, ainsi que les modalités de gestion existant à l’échelle des 9 agences opérationnelles de l’EID-Med et du siège, à Montpellier. D’une manière générale, les résultats montrent que l’ensemble des déchets (dangereux et non dangereux) générés par l’établissement est bien géré, en conformité avec la réglementation en vigueur. En particulier, la gestion des déchets dangereux est jugée satisfaisante, avec l’intervention de structures adaptées, comme CHIMIREC ou ADIVALOR (deux groupes spécialisés dans le traitement des déchets urbains ou agricoles), en ce qui concerne les EVPP (Emballages Vides de Produits Phytosanitaires).

Trois axes de progrès

Une fois posé ce constat globalement rassurant, le diagnostic propose plusieurs pistes de progrès, en vue de minimiser l’impact environnemental et de baisser les coûts de production. Des propositions qui s’articulent autour de trois axes de progrès : l’amélioration du tri à la source et le recyclage au niveau des agences opérationnelles et du siège, l’amélioration de l’organisation logistique concernant la pré-collecte (bacs de tri, point de stockage adapté…) et l’harmonisation des pratiques entre les agences, avec la rédaction de procédures de gestion adaptées. La mise en œuvre des mesures ainsi préconisées se fera durant toute l’année 2017, avec un suivi effectué par le bureau d’études Terra

Consiel Général des Pyrénées OrientalesConseil Général de l'AudeDépartement de l'HéraultConseil Général du GardConseil Général des Bouches du RhôneConseil Général du Var