Actualités

12 Janvier 2015
EID Méditerranée

2014 : les chiffres parlent

Janvier - mois très calme - est le moment propice pour se retourner sur l’exercice précédent. S’agissant des appels sur le numéro « indigo » de l’EID-Med, le cru 2014 a été exceptionnel (voir les tableaux synthétiques). Avec 2 408 appels, tous les records ont été battus. On espère (mais sans trop y croire) que 2015 ne sera pas du même tonneau, voire plus.

Montpellier plafonne

Le résultat final confirme les points intermédiaires : sur le plan territorial, l’agence EID de Montpellier-Fréjorgues concentre plus de 61 % des appels, culminant à 70 % et plus en juillet et août. Comme attendu, les mois d’été et de début d’automne sont les plus « chauds » : la machine « albopictus » s’emballe à partir de la mi-juin et c’est octobre qui détient la palme (600 appels) devant août (578) puis juillet et septembre.

Albopictus, la course en tête

Le « moustique tigre » Aedes albopictus est, bien sûr, la cause principale des appels : 66 % en moyenne en 2014, avec des pointes à 80 et 81 % en août et septembre. Si on ajoute les « demandes d’informations », touchant presque toutes « albo », on atteint 75 % de moyenne et un pic à 90 % en septembre. Carton plein !