Connaissances

Présentation générale de la frange littorale du Languedoc-Roussillon

La façade littorale du Languedoc-Roussillon, d’un linéaire total d’environ 200 kilomètres, concerne 4 départements et 30 communes. Quatre grandes agglomérations, situées à une dizaine de kilomètres de la mer (Montpellier, Béziers, Narbonne et Perpignan), rappellent qu’autrefois le rivage était peu peuplé : les différentes infrastructures (villes, villages et voies de communication) étaient alors le plus souvent positionnées à l’écart des zones humides et de la mer, soumises au paludisme et aux razzias. Aujourd’hui la côte est fortement urbanisée et près d’une trentaine d’infrastructures portuaires (dont quatre grands ports de commerce) se répartissent sur son linéaire.

La physionomie actuelle du littoral, au travers notamment des lagunes et de leurs marges, est le fruit d’une lente évolution qui a façonné la côte du Languedoc-Roussillon. La dernière variation importante du niveau de la mer, il y a 6 000 ans, a formé le cordon littoral actuel, isolant ainsi les lagunes de la mer.

(Villeneuve les Maguelone, 2005)

 

Un littoral sableux est constitué de 3 compartiments interdépendants : la plage immergée, la plage émergée et la dune. Les échanges sédimentaires issus de l’action marine et éolienne (vent) sont constants entre les barres sédimentaires (accumulations de sable sous l’eau, à quelques dizaines de cm de profondeur), la plage et la dune.

Le bilan sédimentaire (positif, négatif ou stable) d’un secteur est conditionné par le bon état de conservation de ces différents compartiments.

Les dunes résultent de l’accumulation de sable sur la plage par le vent, puis à sa stabilisation par la végétation.

Au niveau de la dune, trois principaux stades de végétation sont distingués, en partant de la plage on rencontre successivement la dune embryonnaire, la dune vive puis la dune fixée en arrière. Ces groupements végétaux distincts correspondent à des niveaux de stabilité croissants et sont soumis à des facteurs écologiques différents (salinité du substrat, vents, embruns…).

Facteurs d’évolution des côtes :

Le mouvement des sédiments est naturel le long des côtes, on observe des dynamiques longitudinales, issues principalement de la dérive littorale et des dynamiques transversales (houle, courants de retour…).

Les coups de mer et les tempêtes modèlent constamment les littoraux sableux, leur morphologie évolue, on parle d’une succession d’états d’équilibre instable.

Les vents sont également des facteurs d’évolution importants puisqu’ils sont capables de prélever et de transporter le sable du système dunaire ou de la plage.

Leur orientation, de terre ou de mer, a une importance sur la morphologie du système dunaire et sur son évolution. Les vents de terre ont tendance à aplanir la dune et à transporter le sable en mer. Les vents de mer faibles permettent d’alimenter la dune en sable en le prélevant sur la plage. Lorsqu’ils sont violents et accompagnés ou non de houle, ils peuvent être destructeurs pour le système dunaire.

Les causes de l’érosion

Les milieux littoraux sableux sont des milieux dynamiques et donc sensibles en raison des nombreux facteurs naturels agissants sur ceux-ci : mobilité du substrat, vent, salinité, conditions extrêmes pour la végétation…

Cette fragilité des systèmes littoraux est accentuée par un autre facteur naturel : la diminution naturelle des apports sédimentaires.

Cette diminution naturelle des apports sédimentaires a été fortement accentuée par les actions anthropiques :

  • Diminution des apports des cours d’eau par la construction de barrages rétenteurs de sédiments
  • Extraction directe de matériaux dans ces cours d’eau ou sur les plages
  • Urbanisation et destruction des systèmes dunaires
  • Modification des dynamiques sédimentaires : constructions de digues, jetées provoquant une interruption du transit sédimentaire
  • Dégradation des dunes par la fréquentation souvent forte des plages

(Palavas, 2012)

(Carnon Plage, 2010)

Consiel Général des Pyrénées OrientalesDépartement de l'HéraultConseil Général de l'AudeConseil Général du GardConseil Général des Bouches du RhôneConseil Général du VarLa Région Languedoc Rousillon